THEATRE Du 24 au 27 mai 2017

Le Misanthrope

Molière

SALLE EN PIERRE
Crédit photo : Justine Debaecker

Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n’est qu’un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c’est l’union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompés en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière et on se dit : j’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois ; mais j’ai aimé. C’est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui.

Alfred de Musset

Qu’est-ce qui pousse Alceste vers Célimène ? Ces deux personnages sont des contraires et pourtant, ils s’attirent comme les pôles opposés d’un aimant. La sensualité de l’un épouse celle de l’autre sans que la raison s’en mêle. Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît point.

Cette sensualité n’est pas décrite par Molière lorsqu’il écrit Le Misanthrope au XVIIème siècle, en 1666 et pourtant elle transpire dans tous les silences, tous les regards, tous les non-dits de ces deux amoureux.

C’est sous cet axe dramaturgique que je porte mon regard : le cœur, la sensualité.

Comment traduire ce qui n’est pas dit par Molière ? Par le corps naturellement, la danse ! Et ce qui me paraît révéler le plus le désir, l’éveil des sens, la complexité du couple se trouve dans le tango argentin.

Qu’on le veuille ou non, tout couple est aux prises avec une certaine lutte pour le pouvoir. Si ce combat est mené dans le respect de l’intégrité des personnalités, il peut régner une sorte d’harmonie qui favorise l’épanouissement de chacun des protagonistes.

Alceste et Célimène décideront finalement de ne pas lutter, de ne pas s’essayer à l’amour, par peur de s’y perdre. C’est là leur tragédie.

Karine Dedeurwaerder

 Auteur Molière
 Mise en scène Karine DEDEURWAERDER
Avec Alceste : Gregory GHEZZI
Célimène : Marie-Béatrice DARDENNE
Philinte, Acaste : Guillaume PAULETTE
Eliante, Arsinoé : Marianne WOLFSOHN
Oronte, Clitandre, Dubois, un garde de la maréchaussée de France : Stéphane PIASENTIN
Chorégraphie  Jason ROYAL,Virginie BOURNAUD
Création lumière  Miguel ACOULON
Création costumes Bertrand SACHY
Création décors Alexandrine ROLLIN, Noémie BOGGIO
Coréalisation Théâtre de l’Épée de Bois
Coproduction Communauté de Communes du Val de Nièvre, Centre Culturel Jacques Tati Amiens, Centre Culturel Léo Lagrange de Roye.
Partenaires financiers : Conseil Régional des Hauts de France, Conseil Départemental de la Somme, Amiens Métropole, SPEDIDAM.

 

Mai 2017
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
no
1493596800
1
{"2017":{"5":{"24":"1","25":"1","26":"1","27":"1"}}}
{"default":{"name":{"default":"Available","hr":"Slobodno","cs":"Volno","da":"Ledigt","nl":"Vrij","en":"Available","fr":"Libre","de":"Frei","hu":"Szabad","it":"Libero","ro":"Disponobil","ru":"\u0412\u0456\u043b\u044c\u043d\u043e","sk":"Vo\u013en\u00fd","es":"Libre","sv":"Ledigt","uk":"B\u0456\u043b\u044c\u043d\u043e"},"color":"#DDFFCC"},"1":{"name":{"default":"Booked","hr":"Zauzeto","cs":"Obsazeno","da":"Booket","nl":"Bezet","en":"Booked","fr":"Occup\u00e9","de":"Belegt","hu":"Foglalt","it":"Prenotato","ro":"Rezervat","ru":"\u0417\u0430\u0431\u0440\u043e\u043d\u044c\u043e\u0432\u0430\u043d\u043e","sk":"Obsaden\u00fd","es":"Reservado","sv":"Bokat","uk":"\u0417\u0430\u0439\u043d\u044f\u0442\u043e"},"color":"#FFC0BD"}}
fr
1
132

Durée : 1h45

Représentations :
Du 24 au 27 mai 2017
Du mercredi au samedi à 20h30
Samedi à 16h00

Tarifs :

20 €      Plein Tarif
15 €      Tarif Réduit 1 : Groupes (+ de 10 pers), Séniors,
               Habitants du XIIe arrondissement, Pass Vincennes.
12 €      Tarif Réduit 2 : Étudiants – de 26 ans, Demandeurs d’emploi,
               Carte d’invalidité  (personne en situation d’handicap), Pass Culture
10 €      Tarif Réduit 3 : Enfant -12 ans et groupes scolaires

 

Pass :
30 € : 2 spectacles
48 € : 4 spectacles
60 € : 6 spectacles

Compagnie les gOsses

Karine Dedeurwaerder
06 61 89 91 57
cie.lesgosses@gmail.com
www.lesgosses.fr