Théâtre contemporain Du 7 au 24 novembre 2024

LES TIGRES SONT PLUS BEAUX À VOIR

d’après la vie et l’œuvre de Jean Rhys

Salle en Bois
Crédit photo : © Bellamy

L’écriture comme rédemption
Certaines écritures demandent à revenir, ou a venir à notre rencontre, c’est tout l’art de certains auteurs de nous parler de loin, et de nous éveiller à l’essentiel.

Encore une fois je m’attache à une femme qui écrit.
Après L’Homme-Jasmin d’Unica Zürn, après La princesse de Clèves de Madame de Lafayette, Jean Rhys (1890/1979), anglaise, née à la Dominique, ayant vécu à Paris où a commencé sa vie d’écrivain dans les années 20.
Une auteure qui m’a bouleversée jusqu’à garder en mémoire l’impact physique de sa découverte, et à ne céder en rien au désir de partager cette émotion.
Une auteure dont la vie a oscillé entre apparition magistrale et disparition incompréhensible de la scène littéraire, au point qu’on l’a crue morte de son vivant.

Ici pas d’histoires de cour, de grands de ce monde, mais plutôt des portraits de laissés pour- compte, qui avancent à visage découvert, en dehors de la machine, mais résistants, avides de justice et de liberté. Un parlement des invisibles.

D’un style à la tonalité inoubliable, l’écriture de Jean Rhys nous atteint toujours de manière inattendue, et nous laisse surpris, émerveillés.

En 1970, à l’occasion de la sortie en France de Les Tigres sont plus beaux à voir, Jacques Cabeau, critique littéraire écrit :
«Si trente ans après on redécouvre soudain les complaintes de Jean Rhys, ce n’est pas seulement pour son talent d’écrivain. C’est qu’elle dénonce la difficulté de vivre dans une société de la réussite obligatoire. Dans cette chronique des laissés-pour-compte, elle parle pour tous ceux qui ne sont ni toujours beaux, ni toujours jeunes, ni toujours dynamiques. À une société qui a fait du tigre dans le moteur le symbole de la compétition sauvage, Jean Rhys répond du fond du désastre des années 20, qu’en réalité les tigres sont plus beaux à voir que les hommes.»

De la littérature…
J’ai découvert Jean Rhys par un chemin dont le spectacle témoignera.
Jean Rhys, qui êtes-vous ? Un livre de Christine Jordis. En deuxième partie de ce livre, se trouve une interview de Jean Rhys par un autre auteur David Plante ; Elle est au crépuscule de sa vie, et lui à l’âge de tous les possibles. A l’origine de leurs rendez-vous, un contrat les liait : David Plante venait aider Jean Rhys à mettre de l’ordre dans sa mémoire et ses écrits qui allaient devenir son autobiographie inachevée: Souriez, s’il vous plaît qui paraîtra après sa mort.
Nous ferons la connaissance de Jean, et du jeune homme, au rythme de leur rendez-vous, sorte de fil conducteur, qui nous ramènera au présent.
La matière du spectacle aurait pu s’en tenir à ces rencontres.
Mais comme le théâtre invite à des chemins de traverses, et que je ne pouvais pas nous priver de la découverte de Jean Rhys, par quelques-unes de ses œuvres, où elle transcende magnifiquement sa vie, nous prolongerons la visite en s’aventurant dans ses nouvelles pour être encore plus proche de sa voix.

Entremêler les différents espaces de narration
Passer du présent au passé,
Se laisser porter par la puissance narrative de ces écrits.
Décliner les angles d’entrées,
Guider le spectateur dans ces contrées.
Se laisser envahir par la matière de la vie et de l’œuvre.
Voilà notre visée.

…Au plateau
premiers temps de répétitions
Chacun s’est confronté à l’oeuvre. Chacun a commencé à tisser un lien intime avec cette écriture, par des axes différents, suscités par la distribution dans l’adaptation.
Et un coude à coude s’est installé pour porter ensemble cette densité, où présent et passé, fictions et récits autobiographiques s’entremêlent et affluent comme des rafales, des bouffées d’air.
Des ponts nécessaires se sont inventés pour tenir l’avancée, sans éclats, et s’approcher de l’essentiel.

Ce spectacle part de la littérature et se prolonge par la découverte de ce qui ne peut se déployer qu’au plateau, par la magie du théâtre.
C’est une plongée dans les mondes narratifs et un chemin pris en commun vers la densité des éclats de cette œuvre.
Nous n’échapperons pas au trouble.
Il s’agira d’emporter les spectateurs avec nous vers la perception sensible de cette écriture qui va loin, très loin, au bord d’un précipice.
La puissance des fictions et le regard porté vers l’intérieur des âmes nous montrent la voie.
La musique nous accompagnera dans ce voyage que j’espère inédit.

Magali Montoya

Auteure d'après Jean Rhys
Adaptation et mise en scène Magali Montoya
Traducteurs Jacques Tournier, Renée Daillie, Claire Fargeot et Christine Jordis
Avec Julie Denisse, Bénédicte Le Lamer, Jules Churin, Magali Montoya
Musique originale sur scène Roberto Basarte
Scénographie Marguerite Bordat, Caroline Ginet
Costumes Virginie Gervaise
Lumière Jean-Yves Courcoux
Régie générale Johan Olivier
Production Le Solstice d'Hiver
La compagnie Le Solstice d’Hiver est conventionné depuis 2018 et soutenu par la DRAC Île-de-France. Co-production, accueil en résidence, Théâtre Molière, Sète scène nationale archipel de Thau. Soutiens, accueils en résidences : Le Moulin du Roc, scène nationale de Niort, La Rousse Niort Théâtre Le Colombier, Bagnolet, Théâtre de Magnanville, Le Colombier Avec l’aide de la SPEDIDAM, l’ADAMI et la Jean Rhys Ltd.
Novembre 2024
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
no
1730419200
1
{"2014":{"6":{"1":"default","2":"default","3":"default","4":"default","5":"default","6":"default","7":"default","8":"default","9":"default","10":"default","11":"default","12":"default","13":"default","14":"default","15":"default","16":"default","17":"default","18":"default","19":"default","20":"default","21":"default","22":"default","23":"default"},"9":{"1":"default","2":"default","3":"default","4":"default","5":"default","6":"default","7":"default","8":"default","9":"default","10":"default","11":"default","12":"default","13":"default","14":"default","15":"default","16":"default","17":"default","18":"default","19":"default","20":"1","21":"1","22":"default","23":"default"}},"2021":{"12":{"23":"1","26":"1","27":"1","28":"1","29":"1","30":"1"}},"2022":{"5":{"22":"1"},"6":{"5":"1"},"9":{"8":"1","9":"1","10":"1","11":"1","15":"1","16":"1","17":"1","18":"1","22":"1","23":"1","24":"1","25":"1"}},"2023":{"4":{"20":"1","21":"1","22":"1","23":"1","27":"1","28":"1","29":"1","30":"1"},"9":{"7":"1","8":"1","9":"1","10":"1","14":"1","15":"1","16":"1","17":"1"},"12":{"19":"1"}},"2024":{"2":{"15":"1","16":"1","17":"1","18":"1","22":"1","23":"1","24":"1","25":"1"},"4":{"25":"1","26":"1","27":"1","28":"1"},"5":{"2":"1","3":"1","4":"1","5":"1","9":"1","10":"1","11":"1","12":"1"},"6":{"6":"1","7":"1","8":"1","9":"1","13":"1","14":"1","15":"1","16":"1","20":"1","21":"1","22":"1","23":"1","27":"1","28":"1","29":"1","30":"1"},"7":{"4":"1","5":"1","6":"1","7":"1","11":"1","12":"1","13":"1","14":"1"},"10":{"4":"1","5":"1","6":"1"},"11":{"7":"1","8":"1","9":"1","10":"1","14":"1","15":"1","16":"1","17":"1","21":"1","22":"1","23":"1","24":"1"}},"2025":{"1":{"9":"1","10":"1","11":"1","12":"1","16":"1","17":"1","18":"1","19":"1","23":"1","24":"1","25":"1","26":"1"}}}
{"default":{"name":{"default":"Available","hr":"Slobodno","cs":"Volno","da":"Ledigt","nl":"Vrij","en":"Available","fr":"Libre","de":"Frei","hu":"Szabad","it":"Libero","ro":"Disponobil","ru":"\u0412\u0456\u043b\u044c\u043d\u043e","sk":"Vo\u013en\u00fd","es":"Libre","sv":"Ledigt","uk":"B\u0456\u043b\u044c\u043d\u043e"},"color":"","splitColor":false},"1":{"name":{"default":"Booked","hr":"Zauzeto","cs":"Obsazeno","da":"Booket","nl":"Bezet","en":"Booked","fr":"Occup\u00e9","de":"Belegt","hu":"Foglalt","it":"Prenotato","ro":"Rezervat","ru":"\u0417\u0430\u0431\u0440\u043e\u043d\u044c\u043e\u0432\u0430\u043d\u043e","sk":"Obsaden\u00fd","es":"Reservado","sv":"Bokat","uk":"\u0417\u0430\u0439\u043d\u044f\u0442\u043e"},"color":"#ffffd6","splitColor":false}}
fr
1
4

Durée du spectacle : 1h25

Du 7 au 24 novembre 2024
Jeudi et vendredi à 19h
Samedi à 19h30
Samedi et dimanche à 14h30

Tout public

Tarifs :

24 €      Plein Tarif
18 €      Tarif Réduit 1
Seniors (plus de 60 ans), enseignants, habitants du XIIe arrondissement et de Vincennes, carte Cezam, membres SACD.
14 €      Tarif Réduit 2
Étudiants (moins de 30 ans), demandeurs d’emploi, intermittents du spectacle, Carte Loisirs, Pass Culture 12, personnes en situation de handicap et son accompagnateur.
12 €      Tarif Réduit 3
Enfants (moins de 15 ans), minima sociaux et groupes scolaires

Pass :
60 €
: 4 places
96 € : 8 places
120 € : 12 places

Compagnie le Solstice d'Hiver

Direction artistique Magali Montoya
Administration Silvia Mammano
lesolsticedhiver@gmail.com
www.lesolsticedhiver.com

Accompagnement production et diffusion: collectif&compagnie
Estelle Delorme | estelle.delorme@collectifetcie.fr
Géraldine Morier-Genoud | geraldine.moriergenoud@collectifetcie.fr  
www.collectifetcie.fr